24 mai 2009

C'est pas parce qu'il n'y a pas de Démerdeur Suprème qu'on est obligé de rester dans la merde.

Thème du jour : écrivons sur "rien". On prend une grande inspiration et on se concentre bien. On ne fait pas n'importe quoi là : on touche au domaine de la recherche d'une Littérature impossible. Ce qui fait de nous non seulement des modernes, mais aussi surement des fous. Mais la part de folie n'est jamais chose négligeable dans la personnalité des gens de grand talent. Alors on bombe le torse et on se prend pour Flaubert. Au diable le contenu, c'est le style qui prime et fait vivre l'œuvre. Bon ici je ne sais pas... [Lire la suite]