Léo's diary

29 juillet 2009

Je migre

là -> LEO-ET-LES-BAS.OVER-BLOG.COM

Posté par juive-black à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 juin 2009

When I was a child...

mimiiiiiiiii

I wasn't a jedi !

Posté par juive-black à 21:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 juin 2009

En vie(s)

Envie d'être en vacances... Très prosaïque peut-être, mais la fatigue s'accumule sans fin et l'approche des beaux jours n'aide pas à se sentir "bien" au lycée, enfermés dans une salle où nos profs passent leur temps à désespérer sur notre inculture manifeste, notre gouffre intellectuel que même eux, ô sublimes professeurs, ont été incapables de combler.

Envie de pouvoir m'évader... Non pas que je sois enfermée (on raccroche son téléphone, fausse alerte), ça serait plutôt une évasion "intellectuelle" que physique. Du genre rêverie, mais pas une rêverie où la culpabilité arrive quand tu te rends compte que tu pensais à tout sauf aux déterminants du prix du pétrole alors même que tu es en train de faire une khôlle dessus. Une rêverie où tu te sens bien, où tu as envie de replonger dès que tu en sors. J'dis "où" parce que c'est si fort que ça ne transporte pas uniquement ton psychique. Et j'dis "tu" pour pas dire "je" tout le temps.


Envie de savoir ce que je veux faire "quand je serai grande"... C'était tellement plus simple quand je voulais être médecin... Là, j'sais juste que j'veux faire une khâgne. Quand je serai grande, je serai en khâgne. Et c'est TOUT. Mais c'est déjà beaucoup. Mais si je grandis encore, pourquoi pas une école de commerce ? Pourquoi pas, mais surtout pour quoi ? Bref.

Envie... De dormir là tout de suite. La suite plus tard, au fur et à mesure.


DSCN0836

Posté par juive-black à 22:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mai 2009

C'est pas parce qu'il n'y a pas de Démerdeur Suprème qu'on est obligé de rester dans la merde.

Thème du jour : écrivons sur "rien".

On prend une grande inspiration et on se concentre bien. On ne fait pas n'importe quoi là : on touche au domaine de la recherche d'une Littérature impossible. Ce qui fait de nous non seulement des modernes, mais aussi surement des fous. Mais la part de folie n'est jamais chose négligeable dans la personnalité des gens de grand talent. Alors on bombe le torse et on se prend pour Flaubert.

Au diable le contenu, c'est le style qui prime et fait vivre l'œuvre. Bon ici je ne sais pas si on peut parler à juste titre de style, et pour ce qui est d'œuvre, n'en parlons pas... Mais la méthode reste la même. On n'est pas là pour écrire au fil de la plume  du clavier, canalblog ne nous paye pas à la ligne. Il ne nous paye pas du tout d'ailleurs. On devrait peut-être se révolter ? Lui dire que, quand même, avoir l'honneur, la joie, le prestige d'héberger nos palabres a un coût. Tout a un coût. Et là, que feraient-ils face à cette requête on ne peut plus légitime ? On dénombre plusieurs possibilités.

  1. Accepter de nous délivrer une rémunération, en fonction de la qualité, de la quantité peut-être parfois de nos écrits, de nos photos. De notre art finalement.
  2. Adopter un comportement  smithien, ne rien faire. Sans même répondre à tous les coups ! Les coups de main invisible... C'est fourbe, c'est fourbe !
  3. Faire de nous des gens paisibles, au sens étymologique. C'est une noble manière de dire "nous envoyer paître". Ce qu'on vulgarise habituellement en "nous envoyer chier". Ils sont peut-être encore en pleine phase sadique anal, auquel cas tout s'explique.
On se plairait à croire que le 1., de par sa grande légitimité, serait choisie. Mais je dis fi ! et annonce clairement que 2. et/ou 3. seraient sans doute les réponses apportées par canalblog. Je n'y mettrais pas ma main au feu, mais je pense même qu'une telle requête pourrait mener à la censure pure (et parfaite ?) et dure de nos écrits ! La liberté de la presse ? Vague souvenir, folie utopiste !

Amis bloggeurs, je crois qu'il est grand temps pour nous de nous serrer les coudes (par HTML, oui) et de taper un grand coup (ou un grand con, c'est au choix). Les élections européennes arrivent (dimanche 7 juin, ndlr). L'occasion est trop belle. Qu'une liste anti-non-paiement-des-rédacteurs-de-blog se constitue ! Je sais ce que vous allez me dire : quel rapport avec l'Europe ? Bon ok, aucun. Mais bon.



Et voilà... Comme quoi, c'est pas si facile (d'être une femme libérée) d'écrire sur rien. Ca excuserait presque Flaubert d'avoir écrit des livres chiants.
Dans cet article : des références diverses aux cours de cette semaine (correction du concours blanc sur la modernité, "stades" de Freud, éco (vite fait)) ainsi que l'annonce des élections, d'une importance peut-être moindre (encore que...) mais immense tout de même : 1er bulletin dans l'urne pour moi !


18 mai 2009

J'attends la panne...

... Et c'est pour dans pas longtemps ! Si vous êtes intéressé par
le suicide (l'acte en lui-même, pas le bouquin de Durkheim notre Dieu), un concours blanc de fin d'hypo ça peut l'faire ! Peut-être même qu'avec un peu de chance un incendie se permettra de prendre les devants pendant l'épreuve d'éco !

J'ai fait un montage (de débutante, pourri quoi) pour résumer viteuf' cette merveilleuse année. J'ai pas mis tous les bouquins parce que sinon ça faisait très très beaucoup chargé (Français incorrect, vous écrivez des sottises ! Charabia même !). Les principaux y sont représentés. Et on imagine bien que l'expression "le poids de la culture" porte plus que jamais bien son nom !


Livresmoi

Posté par juive-black à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 mai 2009

Morituri te salutant.

DSCN0744

C'est un peu ce qu'on pourrait dire aux profs, là, en passant notre concours blanc de fin d'année d'hypokhâgne (cette notion abstraite fera l'objet d'un article ultérieurement, merci de patienter). Quelques mots pour le décrire ? Dur. Long. Parfois chaotique, comme ce matin. Mais j'ai envie de dire (et même d'écrire...) que c'est "bientôt" fini ! Oui oui oui. AnglaisLittéGrec, peu de choses quoi ! ...

Sinon hier j'suis allée chercher Le degré zéro de l'écriture. J'aime pas trop sortir en ville seule parce que j'ai l'impression que tous les cas sociaux choisissent pile ce même moment pour faire leur p'tit tour. Et des cas sociaux à Lun-Me y en a un paquet. C'est bizarre d'ailleurs. J'ai l'impression que proportionnellement au nombre total d'habitants, y en a beaucoup plus que dans les grandes villes où j'suis allée (Paris, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Londres même). C'est la particularité de Lun-me. Mais j'suis un peu déçue parce que j'ai pas eu ma demande en mariage habituelle dans les p'tites ruelles sombres. Par contre j'ai vu Johnny, et ça, ça n'a pas de prix. Et pour tout le reste il y a eurocard mastercard. Il était sur un banc, en train de boire, comme toujours, en train de gueuler, comme toujours, de chanter même, les chansons de son idole dont il arborre fièrement le t-shirt, comme toujours. Une fois il avait voulu me voler ma bière en terrasse d'un café, le fourbe. Il rêve. En plus deux minutes avant il m'avait dit "Hè t'es pas très belle toi ahahahaha nan j'rigole t'es mignonne". Et Alex se marrait comme un con.

Mais on s'en fiche. J'arrive pas à rendre ce blog moins moche, pardonnez-moi pour ce que je vous fais subir, je me repasserais la tête des deux côtés, promis. Puis sans transition, il pleut encore dans cette ville pourrie. Préfecture du temps d'merde on dirait. C'est blasant. I got the bluuuuuues. Et pour finir sur une note joyeuse, j'ai envie d'aller voir le nouveau spectacle de Florence-Foresti-mon-idole.

A bon lecteur (parce que c'est délicat de mettre entendeur, non?), salut.

Posté par juive-black à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 mai 2009

Tu auras un canalblog. *

* titre à prononcer avec un voix grave, genre c'est le 11ème commandement, et moi j'suis Moïse. Mais c'est faux, je ne suis pas Moïse, j'suis Léo, tu suis ou quoi ?


Le sous-titre résume plutôt bien le pourquoi de ce blog. Le sous-titre, c'est l'espèce de dialogue entre un(e) inconnu(e) et moi. Mais en fait, c'est pas vraiment un(e) inconnu(e), puisque ce prétendu dialogue n'a jamais eu lieu ; il n'est que le fruit (sucré, il faut le dire) de mon imagination ! Bluffés ? Je comprends ! Et là, je sais ce que vous vous dîtes... "Voilà, on arrive sur cette page HTML(*) et on est déjà victime d'un mensonge horrible et inconcevable !" Oui mais non ! Faut pas le voir comme ça... Bref.

Donc ce blog, c'est un peu une page web qui naît et va prospérer (ou du moins essayer) à partir de rien ; à la maière de je-sais-plus-quel-auteur qui écrivait ses bouquins en partant de rien. Si un hypokhâgneux (ou quelqu'un de normal) attentif en cours de litté passe par là, qu'il se manifeste et éclaire ma lanterne !

Ce qu'il y aura dans ce blog ? J'en sais fichtre rien. Qui vivra verra => Qui vivra saura ce que ce blog contiendra. Quand bien même il s'en ficherait allègrement. Ouai ouai.

Bon puis l'image, c'est SouthParkMoi, j'me reconnais assez.

(*) Sérieux, si vous vous dîtes ça, contactez-moi parce que je galère avec ces p****** de mots anglais entremêlés de symboles peu compréhensibles pour une profane dans mon genre. Dieu quand il a balancé son "Tu auras un canalblog" il croyait quoi ? Qu'on était tous informaticien ?! Genre môsieur a le savoir absolu donc il admet pas que les autres le l'aient pas. Je rêve. Et je dis des conneries aussi.


snapshot

Posté par juive-black à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,